christophe grossi & invités

Accueil > carnets & journaux > sur le fil des jours > formes & figures

formes & figures

 
 
 

Vivre comme un arbre seul et libre
Vivre en frères comme les arbres d’une forêt
Nâzim Hikmet

 
Temps. Temps des chantiers (repérages, camouflage, diagonales, quadrillage), du ciel résille (printemps résilié), des oreilles tendues (le cœur : un cheval au galop), des yeux levés (où prendre la mesure de ce qui s’élève, grandit, s’achèvera). Temps. Tant de vi(ll)es retournées à force de se tordre le cou, tant de “allant vers” revenus sous le ciel d’avril, à travers la verrière (vers demain si on la retourne encore) mais temps jamais qui ne s’arrête, et les images fabriquées, refabriquées (avec un peu de triche c’est Goldorak qui planerait entre Montreuil et Les Lilas) t’en t’emmènent t’en t’emportent. Temps, temps de faire le décompte (combien de marches avant d’accéder au deuxième étage d’une vie d’homme ?). Temps (penser quatre), temps des formes et des figures (le carré supplantera bientôt le triangle). Temps des pauses, temps de pause (penser à garder une image figée de ce qu’on regarde pour la dernière fois par la fenêtre, avant de quitter le boulevard dans deux mois), pause magnolienne, donc (avec salut aux dernières fleurs tombées, l’averse de la nuit ayant griffé le rose et blanc dans le jardin d’à côté). Tant d’allers et retours sous la ville, dans la ville, entre deux M, trajets toujours les mêmes, avec en tête ces autres temps, celui de la lecture (paysages humains à venir) et des lectures (quand le rideau se lèvera, ce seront les vases communicants qui donneront de la voix). Temps du coup de fil, des jours, des croches et des cordes. Temps mort : le cousin qu’on enterre (salut Bernard) loin de Boston au moment où chacun va rempoter ses fleurs dans les jardinières. Tant de. Tant. Mais temps du vivant aussi (la vie qui pointe). Et temps du verbe qui concentre les oublis revenus et les souvenirs inventés (où porter l’écriture en soi, doublement).


_photos prises entre le 6 et le 16 avril (Les Lilas, Malakoff, Montreuil, Paris)

 

écrit ou proposé par Christophe Grossi - @christogrossi
BY-NC-SA (site sous licence Creative Commons BY-NC-SA)
première mise en ligne et dernière modification le dimanche 21 avril 2013